contact@voyage-sans-ecran.com + 33 (0)9 51 58 17 28

Un constat : nous sommes en permanence connectés à nos outils numériques (smartphones, tablettes, ordinateurs, etc…)

En France en 2016 :
– nous consultons en moyenne 150 fois par jour nos téléphones
– nous restons 8,4 heures par jour devant nos écrans (smartphone, tablette,ordinateur)
– 20% des gens consultent leur smartphone moins de 5 minutes après leur réveil et 23% le consultent moins de 5 minutes avant de s’endormir. Nous sommes 41% à le consulter au milieu de la nuit …

L’émergence d’un mouvement de déconnexion digitale, voire de désintoxication digitale : « digital-detox »

Cette douce dépendance engendre une série de conséquences qui nous font perdre le contact avec la réalité du moment. En particulier, la peur de manquer “la dernière info” (en anglais, FOMO, fear of missing out), nous détourne de la plénitude du moment présent.

C’est pour se re-connecter au monde qu’est encouragée la déconnexion digitale.

Quelques exemples :
– nombreuses applications pour smartphone permettant de gérer/moduler sa connexion (Freedom ++…)
– la maison déconnectée : la RAM House (Radar-Absorbent Material) est un dispositif permettant de se couper du monde moderne depuis l’intérieur de la maison.
– le poivrier (DOLMIO PEPER HACKER) qui permets de déconnecter discrètement les convives à table.
– un festival musical déconnecté en Angleterre, lancé par la marque INNOCENT (boisson réputée pour ses smoothies).

[]

Et le voyage dans tout ça ?

En tant qu’Agences de voyages, nous avons constaté au cours des dernières années que la généralisation de l’utilisation des téléphones portables et des tablettes, et plus encore l’avènement des réseaux sociaux avaient modifié profondément l’attention portée par les voyageurs aux sites visités ainsi qu’aux rencontres. En effet l’attitude d’ouverture et de découverte, auparavant évidente dans le contexte d’un voyage où tout est nouveau, semble perdre chaque année en intensité, à mesure que les voyageurs restent de plus en plus connectés à leurs réseaux habituels.

Toutefois, certains voyageurs décident spontanément de partir sans leurs appareils, et ils disent alors souvent combien cette coupure leur fait du bien. Ils sont beaucoup plus présents.

D’autres voyageurs mentionnent parfois qu’il leur semble désormais impossible de ne pas être joignables en cas d’urgence, même s’ils aimeraient bien se déconnecter de la sorte.

De là est née l’idée de Voyage sans écran : offrir une logistique permettant de se débrancher pendant plusieurs jours en garantissant que les informations seront transmises en cas d’urgence.

En effet, alors que dans la vie courante il est de plus en plus difficile de débrancher pendant plusieurs jours, le voyage reste une occasion idéale pour faire une pause digitale.

De plus, moyennant un bon mode d’emploi et un peu d’assistance, même les moins à l’aise avec les options de messagerie pourront préparer leur déconnexion en toute sérénité.

Notre approche vise à permettre un séjour sans écran entre le voyageur et le monde

Accessoirement, le fait de faciliter une pause digitale – ce que fait le voyage en lui même, et qui est renforcé par la logistique « en cas d’urgence » mise en place – est un plus pour que le voyage soit aussi un moment sans écran entre soi et soi-même, que le voyage soit aussi plus facilement un voyage intérieur.

 

Nous contacter :
par email : contact@voyage-sans-ecran.com
par téléphone : +33 (0)9 51 58 17 28

Découvrez le calendrier de nos voyages sans écran